"JE CONSTRUIS DES VOITURES POUR LES JEUNES HOMMES QUE SEULS LES VIEILLARDS PEUVENT SE PERMETTRE" E.F

62


250 GT SWB 1962
250 GT SWB 1962 :
 
 
    1962 ANNEE DU 11ème TOUR AUTO
 
Les Ferrari restent souveraines en GT, les Jaguar en tourisme. L'épreuve est cependant très disputée, surtout en GT, avec de nombreux changements de leaders. Favoris, Schlesser-Oreiller sur GTO ouvrent le bal, mais la bagarre sur le circuit du Mans leur coûtera cher 54' pour sortir du sable de Mulsanne !. Parmi les autres GTO, Abate, puis Berney et enfin Bianchi se succèdent au commandement, mais la rencontre avec un camion laitier au début de la dernière étape ruinera les espoirs de ce dernier. La victoire échoit finalement à l'ancienne 250 GT de Simon, auteur d'une belle prestation avec une voiture dépassée en performance pure par les GTO. A souligner la magnifique remontée de la 30e à la 2e place de Schlesser-Oreiller, Jo se réservant les épreuves sur circuit tandis que l'ancien champion de ski affole les chronos lors des épreuves en côte.
En tourisme, les deux Jaguar des Britanniques Sears et Jopp, plus puissantes car équipées de gros carburateurs, sont les plus rapides, mais après leur élimination sur accident lors de la deuxième étape, c'est la Jaguar de Consten qui l'emporte à nouveau.
116 équipages au départ, 46 à l'arrivée.
 
Le parcours :
 
Du 15 au 23 septembre, 5 étapes environ 5979 kms, avec 14 épreuves de classement
Rouen - Tours, comprenant 2 épreuves chronométrées : circuit de Rouen-Les Essarts 1 heure, circuit du Mans 2 heures
Tours - Toulouse, comprenant 3 épreuves chronométrées : côte du Mont Dore 5 kms, circuit d'Auvergne 1 heure et circuit d'Albi 1 heure
Toulouse - Nice, comprenant 5 épreuves chronométrées : col d'Aspin 12,15 kms, col du Tourmalet 12,35 kms, circuit de Pau 1 heure, Mont Ventoux 21,6 kms et col de Braus 7,15 kms
Nice - Spa, comprenant 3 épreuves chronométrées : côte de Chamrousse 16,7 km, côte du Mont Revard 10,3 kms et circuit de Spa-Francorchamps 2 heures
Spa - Reims, comprenant 1 épreuve chronométrée : circuit de Reims-Gueux 2 heures
A noter que les étapes mentionnées correspondent à la catégorie GT.
 
Pour la catégorie tourisme, prenant le départ 18 heures avant les GT, la première ville étape est Montluçon, et non pas Tours, le parcours global étant identique.
 
La course :
 
Au classement général final :
 
En catégorie GT :
 
André Simon - Maurice Dupeyron (Ferrari 250 GT)
Jo Schlesser - Henri Oreiller (Ferrari 250 GTO)
Robert Darville - Gérard Langlois (Ferrari 250 GTO)
David Piper - Dan Margulies (Ferrari 250 GTO)
Roger Delageneste - Pierre Burglin (Ferrari 250 GT)
Laurent Roux - René Barone (Alfa Romeo Giulietta SV)
 
En catégorie Tourisme :
 
Bernard Consten - Jack Renel (Jaguar MK2)
José Rosinski - Jean Charon (Jaguar MK2)
René Richard - Philippe de Montaigu (Jaguar MK2)
André Chollet - Jean Blanchet (Jaguar MK2)
Fernand Masoero - Jean Maurin (Alfa Romeo Giulietta TI)
Keith Ballisat - Ian Lewis (Sunbeam Rapier)
 
Coupe des dames tourisme :
 
 Rosemary Smith - Rosemary Seers (Sunbeam Rapier), 12e au classement tourisme
 

1/43 METAL IDEA3 REF 103B
1/43 METAL IDEA3 REF 103B :

 

VERSION N°152 VAINQUEUR DU TOUR DE FRANCE 1962

 



 

Née en 1962 avec une puissance de 200cv alimentée par 6 carburateurs a double corps.
Le châssis est tubulaire servi par une boite de vitesse à 5 rapports avec un réservoir d'une contenance de 133 litres...